English French Dutch Spanish German Russian Italian Portuguese Portuguese Danish Greek Romanian Ukrainean Chinese Polish Korean
Logo Slogan_French

Glossaire

Lorsqu'on fabrique la bière, on la tient sous pression et le gaz carbonique, produit de la fermentation, se dissout dans la bière. Le gaz est habituellement sous une pression de trois atmosphères. Si on regarde la bière, lorsqu'elle est encore embouteillée, elle ne pétille pas. Mais dès qu'on l'ouvre, alors elle pétille. En décapsulant la bouteille, la pression du gaz contenu dans le sommet de la bouteille chute. La solubilité d'un gaz est proportionnelle à sa pression, et lorsque la pression diminue, comme c'est le cas lorsqu'on ouvre la bouteille, alors la solubilité du gaz diminue et il sort de la bière sous forme de bulles.
Dénote une présence de grains torréfiés. Si on sent uniquement un goût de brûlé sans notes de café ou chocolat, cela est souvent le signe d’une bière servie trop fraîche.
Couleur d'ambre pâle, rafraîchissante, riche en mousse, avec une amertume pénétrante.
Le chêne dont est fabriqué le fût est poreux. Il laisse donc s'évaporer une partie du whisky qu'l contient. On compte qu'il s'évapore ainsi entre 1 et 2% du contenu du tonneau par an. C'est ce qu'on appelle "la part des anges" (Angels share).
On procède à la pasteurisation de la bière pour la stériliser. En la soumettant à une température de 140°C pendant 15 minutes. La pasteurisation est généralement effectuée juste avant le conditionnement.
Opération de stérilisation de la bière par élévation de la température (70°C) pendant un temps assez court (10 minutes). La pasteurisation permet aussi du supprimer certains mauvais goûts car elle tue les micro organismes qui les causent.
Les cônes de houblon sont défaits des tiges et moulus, puis comprimés sous la forme de bâtonnets. On utilise environ 10% de moins que la proportion de cônes car il est plus concentré en acides alpha. Le houblon en pellets se conserve plus longtemps.
Il apporte du dioxygène, élimine le dioxyde de carbone et refroidit les couches lors du maltage.
Il s'agit du dégagement du gaz carbonique présent dans la bière provenant du fond du verre.
Terme utilisé pour l'analyse sensorielle de la bière. La persistance de la mousse est une qualité esthétique, mais cela ne prouve pas pour autant que la bière soit bonne. On utilise également le terme pour désigner la persistance en bouche des saveurs ou de l'amertume.
pH
Mesure utilisée pour mesurer le niveau d'acidité de la bière et du moût qui dans l'idéal serait compris entre 5 et 5,5 pour le moût, et 4 et 4,5 pour la bière.
Les phénols sont des composés chimiques formés par l'activité cellulaire des levures lors de la fermentation. L'odeur qui les caractérise le mieux est l'odeur épicée, poivrée. La levure de Weizen développe en général pas mal d'esters (arômes de banane) et de phénols (arômes épicés et poivrés).
Du plus petit au plus grand : pico-brasserie, micro-brasserie, brasserie. La pico-brasserie est la plus petite de toutes ces productions et elle est artisanale.
Bière blonde et limpide, de fermentation basse et titrant généralement 5% d’alcool. Elle trouve son origine dans la brasserie de Pilsen en République tchèque et fut initialement brassée en 1842. À cet endroit, on trouve de l'eau pauvre en sels minéraux ce qui confère à la bière une douceur inégalée.  Ceci permet de la houblonner très fortement avec du houblon de Saaz, (considéré comme l’un des plus fins et nobles au monde) sans qu'en résulte un goût âcre et désagréable. Presque toutes les pils existant en Europe sont dérivées de ce type de bière. C’est le style de bière le plus vendu au monde et toutes les brasseries à caractère commercial en brassent au moins une. Le terme pilsener est le seul autorisé pour toute bière brassée hors de Pilsen mais suivant le mode de fabrication de ce style.
Verre de bière dont la contenance est d'un demi litre : 50cl. La pinte est aussi appelée Sérieux ou Véritable.

Une pinte est une unité de mesure de volume pour des liquides. Il y a deux chopines dans une pinte.
— La pinte de Paris est une unité antérieure au système métrique, qui valait 48 pouces cubes (pouce du Roi), soit environ 952,146 ml.
— Au Canada, une pinte désigne le quart (prononcer qwart) impérial, une unité anglo-saxonne, égal à 40 onces liquides, soit exactement 1,1365225 litre.
— La pinte impériale, symbole pt (Imp), est une unité anglo-saxonne du Système d'unités impérial, qui vaut 20 onces liquides impériales, soit exactement 568,26125 ml.
— La pinte américaine (US), symbole pt (US fl) vaut 16 onces liquides US, soit exactement 473,176473 ml.
— À noter qu'au Canada, les pintes impériales et américaines sont appelées «chopines». Une pinte impériale est exactement la moitié de la pinte canadienne, la pinte US cinq douzièmes.
Autres acceptions de la pinte :
— En Suisse et dans le sud de l'Allemagne, une pinte désigne un débit de boissons.
— En France, par un effet de mode, une pinte désigne récemment le verre de bière d'un demi-litre ou chope.
— En Flandre, une pintje désigne un verre de bière de 25 cl.
La bière est inventée de manière indépendante dans diverses régions du monde, donnant naissance à des bassins brassicoles. La bière devient ainsi la boisson la plus répandue parmi les peuples depuis qu'ils cultivent des plantes riches en amidon.
Plantes dont les racines ou les feuilles sont capables d'hydrolyser l'amidon grâce aux amylases (enzymes) que renferment leur tissus. Elles ont été identifiées en Afrique dans le brassage de bières traditionnelles, mais d'autres espèces végétales existent sur d'autres continents. C'est la voie du brassage n° 4.
Se dit d'une bière qui ne contient plus de CO2
Le degré Plato (noté °P) est une unité permettant d'exprimer le pourcentage en masse d'extrait sec du moût avant fermentation. Il est utilisé essentiellement dans le milieu du brassage de la bière, notamment dans les pays Germaniques. Les bières courantes sont brassées à partir d'une densité primitive de moût de l'ordre de 11 à 13°P.
Arôme qui vient de la levure ou du vieillissement de la bière.
Il peut être utilisé comme épice, notamment dans des brunes belges, sinon, il peut être ressenti sur des bières fortes en alcool.
Bière brune noire peu houblonnée élaborée à partir de malt grillé. Principalement issue de la fermentation haute comme les Ales, la Porter peut aussi résulter d’une fermentation à froid.
Le Pot Still est un des plus simple appareil à distillation. Il est aussi nommé Alambic Still. Un Pot Still à l'air d'un entonnoir à l'envers et il se compose d'une source de chaleur, d'une grosse casserole ( pour récupérer l'alcool) et d'un bras avec une spirale ( formée comme le cou d'une oie), qui permet de récupérer la vapeur, la refroidir et de la condenser en alcool. Bien que Pot Still soit un appareil de distillation relativement primaire, il permet tout de même de produire des alcools de bonnes qualités, en particulier des brandies et des whiskys. Continuous Stills travaillent plus efficacement mais l'alcool obtenu à moins de goût.
Moût issu de la première filtration sur drêches, avant que le rinçage ne s'amorce
Pression dans la conduite de débit. Elle résulte de l'addition de la pression de saturation (qui vise à éviter que la bière ne perde du gaz carbonique) et de la pression de transport (qui pousse la bière du contenant jusqu'au robinet de tirage).
Les protéines du malt non solubles se transforment en acides aminés, par l'action combinée de l'eau et des enzymes (protéinases et peptidases) qui sont réactivés, le palier à 50°C est appelé palier protéolytique et dure entre 10 et 20 minutes. Il permet de transformer les protéines responsables du trouble la bière mais peut nuire à la bonne tenue de la mousse. Les protéines sont utiles pour la nutrition des levures et pour le goût de la bière.
On appelle "Pure Malt" le résultat d'un assemblage de malts provenant de diverses distilleries. La différence avec le "Single Malt" réside dans le fait que le malt provient de diverses distilleries, et la différence avec le "blend" est qu'il n'y a pas de whisky de grain ajouté. On appelle le Pure malt aussi souvent "Vatted Malt"
PVC
Le poly(chlorure de vinyle) ou chlorure de polyvinyle est un polymère thermoplastique de grande consommation, amorphe ou faiblement cristallin, connu généralement sous le sigle PVC (en anglais : polyvinyl chloride). Il est préparé à partir de deux matières premières : à 57 % de sel et à 43 % de pétrole. Le PVC est la seule matière plastique d'usage courant constituée par plus de 50 % de matière première d'origine minérale existant à profusion dans la nature10. Sous cette forme, elle est également utilisée dans l'industrie des vêtements et des tapisseries, et autres produits commerciaux11.

Il existe de nombreuses utilisations du PVC dans l'industrie. On trouve principalement quatre types de PVC :

le PVC rigide, typiquement les tuyaux de canalisation, a un aspect lisse. Ces tuyaux sont aussi utilisés dans la fabrication d'armes de grandeur nature. Les tuyaux représentent plus de 40 % de la consommation de PVC. On fabrique aussi des cartes « format carte de crédit » (cartes de membre, fidélité, réduction, client, etc.). Elles peuvent être aussi en poly(téréphtalate d'éthylène) (PET) ou en polycarbonate (PC) ;

le PVC souple, qui recouvre certaines pièces telles les manches de pinces, a un aspect brillant. On peut aussi le trouver dans des revêtements de sol et dans des types de plafonds tels les plafonds tendus ;

les films de PVC plastifié (commercialisés en bobines) utilisés (sous forme de film adhésif) comme lamination ou pour le marquage publicitaire, ou (sous forme de film étirable) comme emballage ;

le PVC expansé (souvent appelé Forex), utilisé comme pour faire de la PLV, ou des enseignes.

On ajoute très souvent au PVC des plastifiants (pour former par exemple des plastisols) afin d'améliorer certaines caractéristiques (souplesse, allongement à la rupture, tenue au froid et aux chocs, etc.) ou de faciliter la mise en œuvre. Le PVC souple (plastifié) représente environ 30 % de la consommation de PVC.

Parmi les plastifiants utilisés, certains phtalates sont nocifs. Au cours du temps, ils peuvent migrer (permanence non assurée, due à une incompatibilité avec la matrice polymère) et se déposer en surface (phénomène d'exsudation) des objets souples en PVC. Pour cette raison, leur usage est limité dans les jouets par une directive européenne.

D'autres plastifiants sont autorisés, dans la famille des adipates ou même des huiles végétales (par exemple l'huile de soja). Ils permettent depuis de nombreuses années la fabrication du film étirable alimentaire. Cependant, au contact des corps gras des aliments, certains plastifiants hydrophobes migrent dans la nourriture. D'autres alternatives sont en développement pour remplacer à terme le PVC dans les films alimentaires.





(0,2578 sec)